Comment optimiser la gestion de votre portefeuille financier

Comment optimiser la gestion de votre portefeuille financier 150 150 Finamaster

comment optimiser la gestion de votre portefeuille financier

Comment optimiser la gestion de votre portefeuille financier est la pensée qui occupe mon esprit matin, midi et soir.
Gérer au mieux un portefeuille de titres ou de SICAV, c’est assurer un suivi régulier de vos supports d’investissement. Mais aussi pouvoir les moduler selon la conjoncture économique ou politique par des arbitrages.
 

Pour construire votre stratégie d’investissement tout va dépendre de votre profil d’investisseur.

Ce profil d’investisseur va me permettre de déterminer quelle est votre aversion au risque. Il s’agit du rapport le plus important en matière de stratégie de création de portefeuille.
Le fameux couple risque/rendement.

En fonction de vos objectifs de placements, l’horizon d’investissement, c’est-à-dire la durée de vie de votre contrat d’assurance vie, va évoluer.

Si vous épargnez dans le but de partir en vacances ou d’acheter une voiture, il s’agit d’un placement à court terme. En revanche, si vous souhaitez acheter un bien immobilier, votre investissement devra s’étaler sur un plus grand nombre d’années.

Vous constituerez l’apport financier nécessaire à l’acquisition ou à un éventuel financement. Si vous envisagez votre contrat pour bénéficier d’un complément de revenus une fois à la retraite, votre placement s’inscrit sur du long terme.

Déterminer un horizon d’investissement est impératif pour effectuer les bons choix dans la répartition des supports d’investissement.

Dans le cadre des contrats d’assurance vie multisupports, vous disposez du fonds en euros, dont le capital est garanti, et des unités de comptes (UC), qui sont potentiellement plus performantes mais dont vous devez supporter les éventuelles pertes.

J’en profite pour vous signifier que je n’utilise quasiment plus du tout de supports en euro à capital garanti dans mes allocations.
La performance de cette classe d’actif est quasiment inexistante. Et de lourdes contraintes règlementaires pèsent sur ces fonds et vous font courir potentiellement de gros risques. Ce raisonnement est assez paradoxal mais vous trouverez sa genèse en découvrant l’article de notre partenaire, en cliquant ici.

Investir selon votre horizon d’investissement

Lorsque votre horizon de placement est à court terme, je trouve risqué d’investir votre argent en majorité sur des UC trop offensives.
Vous vous exposez à des moins-values. Cela pourrait vous empêcher d’effectuer les dépenses que vous aviez initialement prévues grâce aux sommes placées sur votre contrat.

Le support en euros ou les UC à vocation défensives restent plus judicieux et permettent, à l’inverse, une protection en capital de par leur faible volatilité.

Pour un investissement sur le long terme, l’idéal est de moduler l’allocation de votre épargne au fil du temps. Lors des premières années, pour dynamiser votre contrat, il est préférable d’investir une partie de son capital dans les UC.
Ciblez notamment les classes d’actifs plus risquées comme les actions ou obligations à haut rendement.

Au fil du temps, plus l’échéance que vous avez définie pour votre placement se rapproche et plus il est intéressant de privilégier le fonds en euros ou UC défensives.

Modifier son allocation d’actifs

Pour modifier l’allocation de vos actifs, il est nécessaire de recourir à des arbitrages. Ils vous permettront de transférer tout ou partie de votre épargne d’un support à un autre.

Ces arbitrages sont gratuits et illimités. A condition que vous ayez souscrit votre contrat auprès d’un assureur vie en ligne comme je le propose au travers de Finamaster.

Il est également possible de déléguer la gestion de votre portefeuille. Une société de gestion aura ainsi la charge de s’occuper de la répartition de vos fonds. La conjoncture des marchés financiers et votre horizon d’investissement viendront composer et influencer votre gestion profilée.

Ces options sont payantes mais particulièrement bien adaptées pour un contrat envisagé sur le long terme. En vue de financer sa retraite par exemple.

Autre solution particulièrement efficiente, vous pouvez choisir une gestion copilotée.

Je vous adresserai alors par courrier ou par mail des propositions d’arbitrages. Tout cela en fonction des fluctuations de marché et des perspectives futures.

En trois clics, vous avez la possibilité d’effectuer ou non la réallocation. Cette solution est proposée par des conseillers nouvelle génération, comme Finamaster, via des services d’abonnement particulièrement accessibles.

Les 11 raisons qui font que vous réussirez vos investissements (même en partant de zéro)

Parce qu'en appliquant nos conseils, vous transformerez votre situation financière

Je télécharge gratuitement le guide des 11 conseils clés pour investir dans l'immobilier

Je conserve mon mode de fonctionnement actuel.

Je veux mon guide gratuit des 11 conseils clés pour réussir dans l'immobilier.

Imprégnez-vous de ces conseils solides puis appliquez-les personnellement dans vos investissements.

Entrez votre email et cliquez sur le bouton vert maintenant

Bravo !

Cliquez ci-dessous et bonne lecture !